Lettre au Procureur de la Cour pénale internationale

sauvegarde de personnes risquant la mort par une discrimination inacceptable

v i v e r e

Cour pénale internationale,

Bureau du Procureur,

DCCC, Boîte Postale 19519, 2500 CM,

La Haye, Pays-Bas.

 

Lausanne, ce 24 septembre 2005

 

Concerne : Lutte contre les violences faites aux populations civiles à l’est de la République démocratique du Congo, et lutte contre l’impunité.

 

 

Madame, Monsieur,

 

Une courte page résumant notre engagement contre les exactions massives commises au Kivu congolais est disponible sur https://www.vivere.ch/contenu/rdc_alerte.htm que nous vous serions reconnaissants de bien vouloir consulter.

 

Puisque le Procureur de la Cour pénale internationale a ouvert une enquête sur ce que nous pensons être un crime contre l’humanité se perpétuant à l’est de la République démocratique du Congo, notre intention est de lui faire suivre des renseignements et des témoignages susceptibles de renforcer son information.

 

Nous vous serions reconnaissants de nous indiquer si ces renseignements et témoignages peuvent être adressés au Procureur :

–          par courrier électronique à l’adresse utilisée pour la présente ?

–          en rédaction libre ? ou bien y a-t-il des formulaires ad hoc à utiliser impérativement ?

 

Le soussigné devant se rendre au Kivu début octobre pour 2 semaines de mission, nous vous serions reconnaissants pour une réponse par retour, s’il vous plaît.

 

Veuillez bien agréer, Madame, Monsieur, l’assurance de notre meilleure considération.

 

pour Vivere ,

Michel Hoffman

Président

 

 

Vivere    7, ave d’Yverdon  C.H.1004  Lausanne     (  41 21 626 12 60      e-mail : contact@vivere.ch     CCP 17 – 709 738 – 6

 

association à but non lucratif régie par les articles 60 et suivants du code civil suisse, politiquement et confessionnellement indépendante